mona-boire-eau

Marina d’Ovainrouge me demande un avis sur un article qu’elle a picoré sur Daily Mail. Une femme affirme que depuis qu’elle boit trois litres d’eau par jour, elle a rajeuni de dix ans. Sarah Smith est une british de 40 printemps qui souffre de maux de tête et de problèmes digestifs liés à une constipation chronique. Autant dire le lot de nombreuses femmes si j’en crois les toubibs. Bon passons.

Elle raconte qu’après chaque semaine de ce régime aqueux (ce qui a du plaire à son mari), la transformation est spectaculaire. Après une semaine, le teint de madame s’est amélioré, les ombres sous les yeux sont moins visibles. De plus, je suis moins essoufflée après un effort, dit-elle. Dès la troisième semaine, les cernes se sont envolés, la tonicité est de retour. Après quatre semaines, Sarah ne se reconnait même plus dans la glace. Sa peau est celle d’un bébé grassement nourri au sein, elle a retrouvé une ligne de jeune pubère.

Marina qui se trouve moche comme un cafard de la poubelle d’un tuberculeux, souhaiterait essayer ce régime aux résultats si miraculeux.

Well, comme ils disent de l’autre coté de la Manche. Ma chère Marina, si vous buvez trois litres de flotte, c’est pas mal même si certains médecins jugent que la quantité suffisante pour un bon drainage est de 1.5litre par jour. Cependant, j’attire votre attention, ce régime implique la fréquentation assidue des toilettes. Il vous faudra soulager votre vessie de nombreuses fois par jour. Autant dire que si vous êtes invitée, demandez à vos hôtes de vous servir dans les cagoinces, ça vous évitera de fréquents déplacements.

Quant au résultat, je ne crois pas que vous obtiendrez le résultat de Sarah. Vous ne rajeunirez pas de dix ans, vos rides seront toujours là. Une photo montrant avant et après est souvent un piège. En analysant le cliché ci-dessous, j’affirme que le photographe a utilisé Photoshop pour obtenir ce résultat. Une preuve ? Sous l’œil gauche, un grain de beauté disparait comme par enchantement après quatre semaines.

sarah

Je suis désolée de briser votre rêve, ma Chère Marina d’Ovainrouge. Mais comme disait Ann Landers, journaliste et écrivain américaine : «Une vérité nue est toujours meilleure qu’un mensonge habillé.» J’ai d’ailleurs un copain qui a remplacé vérité et mensonge par Mona et ça fonctionne plutôt bien.

Mona bu de l’eau certes, mais elle préfère le vin car «Vinum bonum lætificat cor hominis» (Le bon vin réjouit le cœur de l’homme).

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :

mona-carte-caca

Chaque pays a ses spécialités. Nous en France ce sont les déjections canines qui fleurissent sur nos trottoirs. Vous êtes en train d’admirer la flèche d’une cathédrale lorsque votre pied s’enfonce mollement dans un étron déposé par un toutou à sa mémère qui chaque matin vient déposer un paquet sur son parcours habituel. A noter que bien entendu le proprio du clébard évite soigneusement le trottoir qui jouxte son domicile.

A San Francisco, si vous levez la tête pour admirer la taille d’un immeuble, vous pourrez glisser votre godasse dans une belle crotte. Or dans cette ville, il y a peu de chiens. Alors pourquoi, merde ! Et bien figurez vous que les Etats Unis riches comme Crésus ne pensent pas indispensables de payer des toilettes publiques pour ces salauds de pauvres qui ne peuvent pas se payer de logement. Aussi, ces êtres humains décorent parcs et jardins, terrasses et toits et même les trottoirs profitant de l’obscurité ou de la protection d’une voiture garée pour soulager leur tripaille. Une jeune habitante a eu une bonne idée. Elle propose une carte de la ville avec les endroits les plus piégeux.

A quand la même initiative pour nos grandes villes ?

Ma Chère Mona, difficile transition. Mais quand il faut, il faut. Je vous propose un vin italien de DOCG Colli di Connegliano (Vénétie) : Torchiato du Fregona 2009. Quel vin ! Comme si on avait assemblé un liquoreux et un vin de voile. Mona hâtez-vous !  Courez acheter un fromage bleu ou une vielle pâte dure que nous cherchions le mariage parfait. Un moment d’extase, dommage que la bouteille ne fasse que 50 cl….

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :
,

mona-malade-baiser

J’ai déjà eu l’occasion de vous entretenir du French Kiss, cette spécialité si française que le monde entier a adopté sans jamais égaler notre savoir faire. Et pourtant je vous ai informés en son temps qu’un couple de Thaïlandais avait échangé un baiser de plus de 32 heures, de quoi avoir les lèvres en sucette. Malgré cette concurrence, notre réputation reste intacte. On vient de loin pour se rouler un patin dans la capitale de notre pays.

Mais rappelez-vous, j’avais déjà attiré votre attention, l’échange buccal n’est pas sans risque et je ne parle pas du mec qui vous mord sauvagement la langue mais de l’avalanche de saloperies que nous nous nous refilons par un simple bécot amoureux. Une équipe scientifique néerlandaise affirme qu’avec un simple baiser, nous échangeons 80 millions de bactéries. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont demandé à une vingtaine de couples de se prêter à une expérience. Un membre de chaque couple absorbait un yaourt contenant des bactéries qui ne logent habituellement pas dans notre palais. Après un baiser langoureux, un prélèvement était pratiqué sur son partenaire. On retrouvait en grand nombre les bactéries chez ce dernier.

Bon, c’est intéressant que des mecs s’intéressent à notre bouche. Mais en ce qui me concerne, cette information qui ne me semble pas nouvelle ne m’empêchera pas de bouffer de la langue. Moi sans échange de salive, je prends moins mon pied quand le gars commence à explorer mes roploplos ou mon arrière boutique.

Mona toujours été sentimentale. On se refait pas.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :
,

mona-oiseaux

De nombreux naturalistes, dont Marc Giraud tirent la sonnette d’alarme. Les oiseaux européens disparaissent par millions dans l’indifférence générale. En 30 ans, 421 millions de moineaux, hirondelles, alouettes… manquent à l’appel. On en connait les causes. Les méthodes agricoles aux mains des multinationales de la chimie détruisent systématiquement les insectes. Les oiseaux qui s’en nourrissent meurent empoisonnés ou de faim. Et c’est vrai que les plus anciens d’entre nous se souviennent qu’enfant, au moment de la rentrée scolaire, ils baladaient dans une boîte d’allumettes un hanneton. De nos jours cet insecte lourdingue est devenu plus rare qu’un cheveu blond sur le crane d’un bonze. De même, on peut rouler pendant des centaines de kilomètres sans qu’un seul moustique ne vienne s’écraser sur votre pare-brise alors que dans les années soixante, il fallait évacuer fort régulièrement des cadavres sanguinolents de minuscules bêtes ailées venues s’y suicider. Egalement, on réduit chaque année les habitats des volatiles les privant de reproduction et le lobby fort puissant des chasseurs flingue à coup de fusils de plus en plus précis les derniers gibiers volants.

Enfin, comme si cela ne suffisait pas, des études révèlent qu’une hausse des températures probable de 1.2°C éliminerait 30% des oiseaux fréquentant l’Europe.

Ma Chère Mona, une telle hécatombe devrait nous glacer d’effroi. Mais il n’en est rien. Nous assistons à leur disparition en chantant et en sifflant… Difficile d’enchainer mais le devoir nous appelle. Buvons ce vin blanc des Côtes de Bourg : Château de la Grave, Grains Fins 2013 est un original assemblage de Sémillon et Muscadelle élevé en barriques. Un vin au nez d’agrumes et de notes vanillées, une bouche fraîche, puissante.  

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :
,

mona-beauj-nouv

Vous savez que je suis bonne fille et j’ai un tel respect pour Lépicurien, mon patron adoré que je sais lui refuser quoi que soit. Bandes de dégoutants, pas ce à quoi vous pensez obsédés du gland. Comme tous les hommes vous avez le cerveau dans le calbute. Mais ne disgressons pas. Pour la première fois ce jeudi, je lui ai dit NON. Et je dois vous dire que ça ne m’a même pas coûté. Vous vous rendez compte, j’ai franchi le Rubicon sans aucun regret. Certes après ce refus, je rosis en baissant les yeux. Mais je l’avais dit…

Quel est la raison de ce Non ? Figurez-vous que le boss croyant me faire plaisir se proposait d’acheter un Beaujolais Nouveau en ce troisième jeudi de novembre.

Un refus c’est bien, mais fallait-il encore s’expliquer. Ce fut fait avec célérité, force et persuasion. Je lui dis que j’aimais trop le vin et les Crus du Beaujolais pour assimiler ce liquide à un vin digne de mon palais ; je rajoutais que je gardais toujours le souvenir de celui de l’an dernier qui avait traversé rapidement dans les deux sens mon œsophage. L’aller fut à peine passable, le retour franchement acide. Et qu’enfin étant trop snob pour partager ces agapes de fin de chantier ou ces réunions de troquets armés de ballons de comptoir, je préférais ce soir là boire un bon Champagne avec un bon gars du Beaujolais.

Mona pas digéré le pif de l’année dernière. Y a de quoi être en colère, non ?

beaujolais-nouveau-2014

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :

C’est la journée mondiale des toilettes. Certes ça peut faire sourire d’autant plus lorsque cela précède d’un jour l’arrivée du Beaujolais Nouveau. Et pourtant 2.5 milliards d’humains, notamment en Afrique et en Inde, n’ont pas de commodités et continuent à se soulager dans la nature, ce qui n’est pas sans conséquence sur leur état de santé. Ah, il est certain que ça fait moins rigoler…

Hormis des problèmes de budget, il faut changer les mentalités. Ainsi les autorités indiennes ont lancé une campagne Clean India pour accélérer l’accès aux toilettes dans tout le pays et éduquer les gens à les utiliser.

INAUGURATION DE TOILETTES

INAUGURATION DE TOILETTES

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :

mona-andouillette-02

Mona,
Je suis jeune mariée depuis quelques jours et je découvre que mon mari dresse chaque matin un petit tipi dans nos draps de soie alors qu’il semble encore dormir. Est-ce à dire qu’il me trompe déjà dans ses rêves, que je ne suis déjà plus la plus belle pour aller danser ? Comme je suis inquiète, j’y pense ce qui me réveille chaque jour de bonne heure et je constate que le chapiteau est quotidiennement dressé. Même si je ne suis pas encore très expérimentée, je fais tout ce que je peux pour son plaisir et lui offre plusieurs fois par nuit ma tirelire. Dois-je lui en parler ? Dois-je pleurer en silence ? Inutile de vous dire que j’attends votre réponse au plus vite.
Sabine Alamin

Holà, Sabine, vous n’avez pas du beaucoup pratiquer le sport en chambre avant de vous faire baguer… Généralement un mec il a un gourdin jusqu’à ce qu’il aille vous saloper la lunette. Une fois qu’il a changé l’eau des poissons, sa baguette se ramollit. Quant à son activité nocturne, difficile de dire à qui il rêve quand son membre prend des allures de matraque de CRS alors qu’il ronfle sous l’ombre bienveillante du marchand de sable. Et ce la se produit environ deux à trois fois chaque nuit. Les toubibs qui pensent qu’aucune activité physiologique n’est gratuite, supposent que le tricotin nocturne servirait à conserver les tuyauteries du zizi en bon état de marche. En effet, la trique du matin apporterait de l’oxygène à l’andouille de Monsieur nécessaire au bon fonctionnement de son trois pièces à col roulé. Donc ma chérie, le terrain de camping que votre mari dresse à vos cotés est plutôt bon pour vous. Le jour ou plutôt la nuit où il ne lèvera plus les couleurs, vous pourrez vous inquiéter. Il risque d’avoir plus de mal à vous honorer. Et la boîte aux pilules bleues arrivera sur son chevet…
Voilà, ma belle, réjouissez-vous, une bonne gaule au matin, c’est assurer le soir son gros câlin.

Mona fait tellement rêvé de mecs qu’elle n’est pas surprise en voyant chaque matin le plus grand chapiteau du monde. Et pourtant elle habite pas rue du Cirque.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :

mona-kelly

Durant des siècles, la femme portait des corsets qui la comprimaient pour conserver une ligne de jeune fille. Heureusement, ces pratiques d’un autre âge ont disparu. Disparu ? Certes, mais une mannequin en mal de célébrité et admirative de comics et de dessins animés a porté durant sept ans un corset pour obtenir une taille de guêpe. En laçant chaque jour un peu plus, elle a réussi à métamorphoser son corps avec un tour de taille de 40 cm. Le résultat est bluffant, on croirait une transformation numérique. Comme la petite a du se faire également souffler dans les airbags, le contraste est saisissant. Bon, le problème c’est que pour obtenir ce diamètre, on comprime les organes ce qui peut générer de gros problèmes de santé. Actuellement, Kelly Lee Dekay connait quelques gênes respiratoires et elle ne peut soulever des objets un peu lourds. Mais ayant réalisé son rêve de petite fille, elle trouve ces désagréments bien mineurs.

Sans vouloir être oiseau de mauvais augure, j’espère que cela en restera là et qu’avec les ans, son rêve ne tournera pas au cauchemar.

Bon Mona, vos proportions étant quasi parfaites, j’espère que l’idée de transformer quoi que ce soit ne viendra jamais frapper l’un de vos neurones. Bon, en attendant, allons titiller la bouteille au goulot si fin et à la base si solide. Direction Buzet pour un vin blanc : Bardenerie 2010 du Domaine du Pech. Un vin 100% de Sauvignon aux aromes si particuliers qu’il est difficile de reconnaître ce cépage. Mais, c’est tellement bon qu’on dirait un liquoreux sans sucre, et que le verre vide, on le tend pour retrouver ce plaisir.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :
, , ,

mona-suisses-vin

Nombre de journaux ont titré que le pays qui consomme le plus de vin par habitant est le Vatican. Chiffres à l’appui fournis par Bonial. En consommant 73.8 litres, ce micro état pulvérise ses poursuivants. La France est loin derrière avec 44.2 litres, suivie de la Slovénie avec 43.3 litres et la Croatie 42.6 litres. L’étude rappelle que la France boit de moins en moins de vin. Ainsi en 1975, c’était un hectolitre que chaque Français ingurgitait. Cette baisse importante est une bonne chose aux yeux de nos responsables politiques et médicaux. Certes, cependant ces études portant sur un seul breuvage oublient que si la consommation de vin baisse, nous sommes les champions pour divers alcools forts comme le whisky. Nous sommes champions du monde sur cet alcool venu d’Ecosse. Mais curieusement les campagnes anti-alcool présentent le plus souvent un verre de vin bu au comptoir. Curieux ce besoin irrépressible de se tirer une balle dans le pied !

Mais revenons aux gros titres de la presse : le Vatican est le plus gros consommateur de vins au monde et les journalistes de souligner que cela peut s’expliquer par sa démographie particulière : des hommes âgés sans enfants. C’est vrai, les religieux au Vatican passent leur temps à picoler…On les voit tituber place Saint-Pierre à toute heure du jour et de la nuit.

Certains journalistes soulignent également que les vins ne sont pas taxés au Saint Siège et se demandent si cela n’inciterait pas à boire. Enfin, certains évoquent la consommation de vin pour la messe mais en affirmant immédiatement que cela ne peut expliquer cette surconsommation.

Bon, tout cela montre un travail journalistique bâclé. Dans l’étude de Bonial le Vatican n’apparait pas dans les classements. Le site l’a exclu de ses classements pour des raisons techniques et de pertinence des données. Mais un gros titre ça fait vendre du papier, ça attire l’attention. Il suffit de savoir qu’au Vatican, les employés et retraités ont à disposition un supermarché sans taxe pour comprendre qu’ils ravitaillent famille et amis en vin. De même, à ma connaissance, aucune étude ne fait ressortir la part de vins achetés en France qui part dans un avion, un train, une voiture comme souvenir d’un séjour au pays des grands vins. Pour ma part, je suis persuadé que nous perdrions notre première place de buveurs de vin. Par contre, des études tendent à prouver que nous resterons champions pour les whiskies.

Mona, malgré une consommation du breuvage divin en baisse régulière, il reste de vrais amateurs dont vous êtes. Aussi, c’est un plaisir de vous inviter à boire ce Saumur-Champigny Les Rogelins 1997 du Domaine Legrand. Un vin qui n’a pas pris une ride. Une couleur de jeune homme mais une bouche gourmande avec finesse et puissance en même temps. Du bel ouvrage pour une bouteille qui peut encore braver les ans.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :
, , ,

mona-lapins

Il y a quelques jours une femme accouchait après avoir subi une greffe d’utérus. Encore un exploit de la chirurgie. Depuis plusieurs années, une équipe travaille sur la greffe de zigounette. Dès 2008, ces scientifiques ont implanté un pénis transgénique sur une douzaine de lapins. Les résultats sont probants puisque huit lapins ont pu s’accoupler et quatre d’entre eux ont même eu des petits.

Fort de succès l’équipe travaille sur l’homme. Bien sûr, on n’en est pas encore à la transplantation qui ne devrait intervenir au mieux que d’ici cinq années, mais une avancée considérable vient de se produire. Les chercheurs ont réussi à remplacer une grande partie des cellules du donneur par des cellules du receveur développées en laboratoire et ainsi réduire sensiblement le phénomène de rejet.

Or cette zone du corps emplie de nerfs, vaisseaux est ultra sensible et puis les facteurs psychologiques sont importants. Le premier greffé du poireau à pépère en 2005 avait demandé peu après à ce qu’on lui enlève le greffon n’arrivant pas à gérer cet intrus arrivé dans son calbute.

Je suis admirative. Néanmoins, j’espère que les gars qui recevront un appareil à distribuer de l’affection n’auront pas le comportement des lapins car si ces bêtes se reproduisent à la vitesse de l’éclair, ils n’ont pas une réputation de mâle donnant plaisir.

Mona pas envie de lapin ni en cuisine ni au lit…

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :
,
Comète 67P, j'aurais préféré 69...

Comète 67P, j’aurais préféré 69…

Avouez que ça surprend quand vous lisez dans la presse que Rosina sent l’œuf pourri, l’écurie, la sueur de cheval et le vinaigre. Mais qui c’est cette nana qui dégage une telle odeur. A-t-elle des problèmes de santé ? Et ce prénom dérivé de Rose de Lima quel visage nous annonce-t-il ?

Bref, un titre qui ne ma laissa pas de marbre. Je plongeais tel un rapace sur sa proie pour assouvir mon envie d’en savoir plus sur cette fille puante.

Que nenni, dès les premières lignes je compris que le journaliste m’avait embarquée sur une fausse piste. En fait Rosina est le nez de Rosetta, sonde européenne qui a été lancée le 2 mars 2004 avec pour mission d’analyser la comète 67P/Churyoumov-Gerassimenko. Et ça fait dix ans que ça dure… Chapeau aux scientifiques européens.

Bon, ok, mais qu’est ce qui pue ?

Figurez-vous que la comète et sa chevelure est une grosse boule de neige sale. Elle est composée de monoxyde et dioxyde de carbone, d’ammoniaque, de méthane et de méthanol. Ce mélange nous fait un petit cocktail qui sent comme un ivrogne qui pioncerait dans une étable pleine de bovins ruminants et bousant à loisir. Ça donne envie d’aller y faire un tour, non ?

Ma chère Mona, vous qui portez rien d’autre qu’un peu d’essence de Guerlain pour qu’éclate votre beauté, vous êtes à des années lumière de 67P et c’est tant mieux. Bon allez revenons sur terre pour déguster le Bourgogne 2009 du Domaine Mugneret-Gibourg. Un simple Bourgogne de ce niveau là révèle la qualité de ce domaine. Bravo Mesdames !

Vous avez aimé cet article? Partagez-le :
, , ,